Sol stratifié: achat et installation

Parquet stratifié

sol-stratifié-1.jpgsol-stratifié-2.jpgsol-stratifié-3.jpgsol-stratifié-4.jpgsol-stratifié-5.jpg

Parquet stratifié

Qu’est-ce que le parquet stratifié? Il n’est en effet pas rare que l’on entende parler de parquets de ce type, mais savoir ce que cela veut réellement dire est une autre histoire. En fait, le parquet du type stratifié est un type de revêtement pour les sols faits à base de bois dont la pose est simple et l’entretien relativement facile comparativement à d’autres revêtements de sol. Puisque ce n’est pas du bois massif, la technologie moderne peut lui donner des aspects divers pour des décors variés. En imitation de parquet, de pierre ou encore de métal, le stratifié est vraiment versatile et offre un choix incomparable.

Comment est fabriqué le parquet stratifié?

Une couche de parquet stratifié ne fait pas moins de six millimètres d’épaisseur, mais il peut être fabriqué jusqu’à une épaisseur de douze millimètres. Plus il est épais, plus il est solide et résistera à l’usure et au temps. Il y a toujours un minimum de trois couches dans la composition du stratifié. La première couche, dite d’usure, est faite de papier décor et d’une pellicule protectrice, aussi appelée « overlay ». Ensuite, il y a l’âme du plancher qui est en MDF ou HDF (fibre moyenne ou haute densité). Cette couche est aussi appelée le support. Enfin, la dernière couche, ou contre-balancement, comprend la feuille qui assure la stabilité du plancher. Il existe également le plancher stratifié avec une sous-couche anti-bruit qui peut faire trois millimètres d’épaisseur.

Il faut adapter le type de parquet stratifié à la pièce où il sera posé, car chaque type est capable de supporter une certaine fréquence de passage sur le revêtement. C’est la résistance de la couche d’usure qui déterminera la capacité du parquet à supporter la fréquence d’usage. Ainsi, les parquets stratifiés sont classés 23/31, 23/32 et 23/33, le premier étant moins résistant à l’usure et le dernier étant le plus résistant. Pour les pièces qui sont les moins fréquentées comme les chambres à coucher, le parquet classé 23/31 sera suffisant, mais pour des pièces très fréquentées et dont le plancher est constamment piétiné, la classe 23/33 est préférable. La couche d’usure résistera plus ou moins à l’abrasion, la compression, le piétinement, les rayures, les produits chimiques et même les brûlures.

Pour la salle de bain, il y a un genre spécifique de parquet stratifié, car la salle de bain est une pièce qui est exposée à beaucoup d’humidité et le parquet doit être traité pour résister à l’eau. Certains types de stratifiés conviendront à être posés sur un plancher chauffant sans risque d’être endommagé à long terme. Donc, la température ne doit pas dépasser les 28 degrés centigrades. Le parquet stratifié imite très bien le bois et existe en plusieurs finitions qui satisferont toutes les envies et les goûts. De plus, le parquet stratifié n’est pas très dispendieux. Les finitions populaires sont l’aspect vieilli, cendré, patiné à l’ancienne ou encore raboté main. Qu’il soit lisse ou structuré, il y aura forcément un plancher stratifié qui capturera votre attention. Les effets imitations bois ne se limitent pas seulement aux bois européens, mais aussi aux bois exotiques, tous avec des teintes plus ou moins foncées.

Non seulement le parquet stratifié peut imiter le bois, mais il imite aussi fidèlement le métal, le cuir, le béton ou l’ardoise. La pose du parquet peut se faire sur une dalle de béton, mais aussi sur de la moquette rase, sur du carrelage ou encore sur un revêtement en vinyle. Très peu de revêtements peuvent rivaliser avec le sol stratifié en ce qui concerne la facilité de pose, car il ne requiert aucune colle et s’assemble en cliquant les planches l’une à l’autre. En fonction de la qualité du produit, la durée de garantie sera entre 20 et 30 années et peut même être une garantie à vie.

Faites-nous part de vos commentaires ou questions