Sol stratifié: achat et installation
sol-stratifié-1.jpgsol-stratifié-2.jpgsol-stratifié-3.jpgsol-stratifié-4.jpgsol-stratifié-5.jpg

Sol stratifié: de l'achat à l'installation

Sol stratifié

Pour les revêtements en bois du sol, il existe de nombreux choix dont le parquet ou sol stratifié. Bien que par abus de langage, on l’appelle parquet, ce revêtement ne fait pas partie de la famille des parquets. Lorsqu’on parle de parquet, on parle des revêtements de sol utilisant des bois nobles. Tel n’est pas le cas du parquet stratifié, en réalité, le sol stratifié. Aucun bois noble n’entre dans sa composition et sa couche d’usure n’est pas supérieure à 2,5 mm (qui est le seuil minimum requis par un revêtement en bois afin d’avoir l’appellation de parquet). Mais bien qu’il ne soit pas un parquet, le sol stratifié connaît de plus en plus un grand succès. Les décorateurs, les amateurs de design et architectes s’en servent pour optimiser le design et l’esthétique de leurs intérieurs. C’est un revêtement qui a une épaisseur comprise entre 7 mm et 11 mm. Grâce à la mousse haute densité qui le compose, il permet d’obtenir un grand confort phonique. C’est un revêtement très résistant, qui supporte bien les chocs grâce à sa couche de résine (à la partie supérieure) et résiste bien à l’humidité.

sol stratifiéLe sol stratifié est fabriqué avec plusieurs couches. Parmi ces couches, il y a la couche d’usure (overlay) quasiment transparente qui est constituée de feuilles que l’on a imprégnées de résine, ensuite une feuille de décor qui donne l’aspect final du sol en imitant plus ou moins parfaitement une essence de bois choisie, un panneau stratifié servant de support que l’on nomme âme et un panneau qui fait office de contre-balancement (dernière couche située à la partie inférieure du sol). Selon les essences qui le composent et les finitions du sol, c’est un revêtement qui coûte entre 10 euros et 50 euros (par exemple, pour un sol en chêne blond, compter entre 10 et 20 euros par mètre carré, pour un sol en wengé, compter entre 20 et 30 euros par mètre carré).

Avantages et inconvénients du sol stratifié

Si le sol stratifié connaît un grand succès, c’est bien parce qu’il offre de nombreux avantages. Ainsi, en plus d’être esthétique, le sol stratifié offre un large choix de modèles en fonction du style, des motifs, de l’imitation d’essence, de l’aspect, des finitions… Il est plus facile à entretenir que le parquet fait avec du bois noble, car le bois st une matière vivante. On peut l’installer sur différents types de sols même sur des planchers chauffants notamment grâce à la pose flottante. Enfin, il est très résistant (ce qui lui permet d’avoir une bonne longévité) et il est hydrofuge. Cependant, il a une très mauvaise résistance aux impacts (n’étant pas composé entièrement de bois, on ne peut le poncer et il faut le changer), n’a pas une bonne stabilité (comme le parquet en bois massif ou contrecollé) et ne peut être posé au sol que grâce à la pose flottante.

Modèles de sol stratifié

sol stratifiéSur le marché on trouve deux modèles de sol stratifié : le sol en aggloméré et le sol en bois orienté. Le sol en bois orienté est un peu plus cher que le sol en aggloméré et pour cause, le bois orienté est plus résistant que le bois aggloméré qui est plus fragile, le bois orienté (entre 20 euros et 50 euros) est plus cher que le bois aggloméré (entre 10 euros et 40 euros), mais reste moins onéreux que le parquet en bois massif, les panneaux stratifiés du bois orienté sont à chants droits, rainurés et languetés tandis que pour le bois aggloméré, les panneaux sont rainurés et languetés, les finitions du bois orienté sont variées (teinte, vernis, lasure, ponçage) contrairement au bois aggloméré qu’il n’a qu’une seule finition possible (vitrifié), le sol stratifié en bois orienté convient bien aux pièces humides, car il est résistant à l’humidité contrairement au bois aggloméré qui n’est pas adapté pour des pièces humides.

Faites-nous part de vos commentaires ou questions

Aucun commentaire pour le moment